Ateliers Billetterie Théâtre, concerts et sorties festivesVisites et conférencesRencontres et événementsConcours photos Vacances
VisionAuditionOstéopathieDépistage et vaccinationLa santé au travailLa santé des femmesLa santé des enfantsLa santé au quotidien
OptiqueAcoustique
La mutuelle proche de vousExercice de la solidaritéDroits et informations
Accueil > Santé et prévention > La santé des femmes > Le dépistage du cancer du sein

Le dépistage du cancer du sein

Au sommaire de ce dossier

Tous les deux ans, les femmes âgées de 50 à 74 ans reçoivent, par courrier, une invitation de l'Assurance Maladie, par courrier, pour participer au dépistage organisé du cancer du sein. Ce dernier consiste à effectuer dans un centre agréé, une mammographie prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie et sans avance de frais et permet de prévenir le cancer du sein.

Le cancer du sein aujourd'hui

Malgré les avancées et les campagnes de prévention et d’information, le cancer du sein reste la 1ère cause de mortalité par cancer chez les femmes.  Une femme sur huit développe un cancer du sein au cours de sa vie.  Les femmes le plus exposées ont entre 50 et 74 ans. 75% des cancers du sein se déclarent après 50 ans et l’âge moyen du diagnostic est de 61 ans d'après la Haute autorité de santé.

  • 59.000 cas de cancer du sein ont été diagnostiqués en France, en 2017.
  • 11.883 décès de cette maladie sont à déplorer en 2017. 1,7 million de nouveaux cas sont détectés chaque année dans le monde.

Le taux de mortalité a toutefois diminué en 15 ans  Aujourd'hui, selon les chiffres de la Ligue contre le cancer, plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris. Cinq ans après un diagnostic de cancer de sein, le taux de survie varie de 87%. Un pourcentage qui s’explique par l’efficacité des thérapies mais aussi par les efforts pour encourager les femmes à se faire dépister.

Considéré comme un cancer féminin, le cancer du sein concerne pourtant, même si à moindre mesure (1% de cas masculin), aussi les hommes.  Cinq cent cas sont effectivement diagnostiqués chaque année. Environ 15% d’entre eux sont liés à une mutation des gènes.

 

 

 

 

Rechercher sur le site :