Ateliers Billetterie Théâtre, concerts et sorties festivesVisites et conférencesRencontres et événementsConcours photos Vacances
VisionAuditionOstéopathieDépistage et vaccinationLa santé au travailLa santé des femmesLa santé des enfantsLa santé au quotidien
OptiqueAcoustique
La mutuelle proche de vousExercice de la solidaritéDroits et informations
Accueil > Santé et prévention > Vision > Le fonctionnement de la vision

Le fonctionnement de la vision

Au sommaire de ce dossier

L'essentiel sur le fonctionnement de l'oeil.

Morphologie de l'oeil

La cornée

C’est une membrane transparente au travers de laquelle la lumière entre à l’intérieur de l’œil. La cornée est privée de vaisseaux sanguins, elle est donc nourrie par les larmes et l’humeur aqueuse. La cornée est la principale lentille de l’œil, elle assure environ 80% de la réfraction.

Le cristallin

C’est une lentille déformable qui peut s’aplatir ou s’épaissir selon les besoins pour permettre la mise au point appelée accommodation. Il est constitué d’une lentille biconvexe (sorte de bille ovale).

L'iris

C’est un véritable diaphragme musculaire. Partie colorée de l’œil, elle est percée en son centre d’un orifice : la pupille.

La pupille

C’est le diaphragme par lequel pénètre la lumière, son diamètre peut varier de 3 à 8 millimètres pour laisser passer plus ou moins la lumière. Les émotions, les médicaments, des maladies neurologiques peuvent perturber son fonctionnement.

La rétine

C’est une membrane photosensible (sensible à la lumière), semblable à une pellicule photographique. Elle est tapissée de cellules nerveuses réceptrices. Ces dernières ont pour rôle de percevoir les couleurs et les formes qui composent les images. Ces cellules envoient par le nerf optique, un flux continu de messages au cerveau qui les interprète pour permettre la vision.

L'humeur aqueuse

C’est un liquide transparent, qui est continuellement renouvelé et qui avec le corps vitré, maintient la pression oculaire. S’il y a trop de pression oculaire, il y a une mauvaise irrigation sanguine de la tête du nerf optique. Cette pression joue un grand rôle dans le glaucome.

Le corps vitré

Il représente 90% du volume de l’œil, Il est gélatineux, capable d’amortir les chocs, il maintient la rétine contre les parois de l’œil. Avec les années, il devient plus liquide, ce qui fait apparaître des ”mouches volantes”.

La sclérotique

C’est une membrane rigide qui donne sa forme à l’œil. Devant, elle devient la cornée.

Le nerf optique

C’est un nerf sensoriel émergeant à la face postérieure du globe oculaire, Il assure le transport des informations visuelles de la rétine jusqu’au cerveau où elles vont être décryptées.

Télécharger la brochure

Rechercher sur le site :