Billetterie Nos ateliers Week-endThéâtre, concerts et sorties festivesVisites et conférencesRencontres et événementsConcours photos Vacances
Astuces santé Offres Bien-êtreLa santé au quotidienLa santé au travailLa santé des femmesLa santé des enfantsLa santé des jeunesDépistage - VaccinationVision-Audition
OptiqueAcoustique
La mutuelle proche de vousExercice de la solidaritéDroits et informations
Accueil > Santé et prévention > La santé au travail > Huiles essentielles et épidémies (grippes, gastro, coronavirus, H1N1)

Huiles essentielles et épidémies (grippes, gastro, coronavirus, H1N1)

Au sommaire de ce dossier

La diffusion des huiles essentielles antivirales constitue une proposition intéressante pour accompagner les périodes d'épidémie. Mais encore faut-il être attentif à leur provenance, composition et leurs propriétés.

Les huiles essentielles antivirales

Les huiles essentielles anti-virales agissent soit en détruisant le virus, soit en évitant sa réplication, soit en empêchant son contact avec les cellules hôtes.

L’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora à cinéole) 

 Cette huile essentielle, actuellement, en vogue, est endémique à Madagascar. Riche en 1.8 cinéole entre autres, elle possède une forte propriété antivirale qui la rend intéressante à diffuser chez soi, en cabinet ou même en structure. Les enfants peuvent aussi en bénéficier (sauf asthmatiques et allergiques). Le 1.8 cinéole est également fluidifiant des mucosités et anti-inflammatoire des muqueuses. Pour épargner les forêts malgaches, il est intéressant  de la substituer à  « sa cousine » le saro (Cinnamosma frarans). Cette dernière est un peu plus active sur l’immunité et sa fragrance permet de garder confiance face à l’adversité.

Retour d’expérience : Dr Dalphin, chef de service Pneumologie au CHU de Besançon, a démontré que la diffusion régulière et contrôlée d’HE de Ravintsara permettait de réduire sensiblement le nombre d’infections pulmonaires contractées à l’hôpital (Conférence d’avril 2009 San Francisco)

L’huile essentielle de niaouli (Melaleuca quinquenervia)

Antivirale, elle diminue également l’inflammation et la congestion des muqueuses.

L’huile essentielle de laurier noble (Laurus nobilis)

Anti-bactérienne à spectre large, elle a été testée efficace in vitro sur le virus SARS ( Syndrome aigu respiratoire dit coronavirus)[1]. Contenant moins d’oxydes que l’HE de ravintsara, cela en fait une huile de choix également pour les personnesasthmatiques.

Rechercher sur le site :

Vidéo