Ateliers Billetterie Théâtre, concerts et sorties festivesVisites et conférencesRencontres et événementsConcours photos Vacances
VisionAuditionOstéopathieDépistage et vaccinationLa santé au travailLa santé des femmesLa santé des enfantsLa santé au quotidien
OptiqueAcoustique
La mutuelle proche de vousExercice de la solidaritéDroits et informations
Accueil > Santé et prévention > La santé au quotidien > L'incontinence

L'incontinence

Au sommaire de ce dossier

Aujourd’hui, on estime qu’il y a en France 5 millions de personnes qui souffrent d’incontinence, urinaire et/ou fécale. Contrairement à une idée reçue, les jeunes souffrent autant de ce handicap que les personnes plus âgées. Ainsi, 49 % des personnes souffrant de ce handicap sont âgées de moins de 50 ans. 70 % des personnes souffrant de ce symptôme sont des femmes, 30 % des hommes. Ce symptôme est d’autant plus difficile à gérer qu’il a un impact sur la vie sociale : crainte d’arriver trop tard aux toilettes, gêne, irritations désagréables, appréhension « d’être mouillé », peur de « sentir mauvais », sentiment de honte, manque de confiance en soi, pertes de temps : lavages, changes…, crainte d’indisposer l’entourage, dévalorisation, repli sur soi ….

Les différents types d'incontinence

L’incontinence est un symptôme plutôt qu’une maladie. Elle se soigne, se guérit parfois, se soulage toujours.

Incontinence urinaire d effort (sphinctérienne)

Elle est caractérisée par une fuite involontaire d’urine, non précédée du besoin d’uriner, qui survient à l’occasion d’un effort tel que toux, rire, éternuement, saut, course, soulèvement de charges ou toute autre activité physique augmentant la pression intra-abdominale. Plusieurs facteurs favorisent l’apparition de ces troubles :

  • traumatismes au cours de l’accouchement
  • intervention chirurgicale sur le petit bassin
  • certaines activités professionnelles ou sportives
  • quintes de toux chroniques
  • constipation
  • infections urinaires

Incontinence chez l homme

Chez l’adulte jeune, elle touche surtout les hommes handicapés par une affection ou un traumatisme du cerveau ou de la moelle épinière. Toute altération des fonctions neurologiques entraîne des troubles urinaires.

Les hommes d’âge mûr peuvent aussi être gênés pour uriner. En effet, la prostate est une glande sexuelle d’une quinzaine de grammes qui entoure l’urètre et secrète en partie le liquide séminal. Avec l’âge elle augmente de volume… parfois jusqu’à dix fois, ce qui entrave l’émission de l’urine ou un ralentissement du jet. Il s’agit d’un adénome de la prostate.

La rétention des urines est le plus souvent :

  • Chronique, l’obstacle étant partiel,
  • Aiguë si l’obstruction complète empêche d’uriner : il s’agit alors d’une urgence médicale.

Incontinence chez la personne âgée

Ses causes sont multiples. Avec l’âge, et surtout le grand âge, le contrôle nerveux faiblit, la vessie devient hyperactive. Le risque de fuites par instabilité vésicale s’accroît et la vessie se vide mal. Les personnes âgées secrètent leur urine surtout la nuit et, chez elles, la sensation du besoin d’uriner est moindre.

Le plus souvent, plusieurs mécanismes s’associent : instabilité vésicale, insuffisance sphinctérienne, rétention d’urine.

Ces troubles de la vessie et des sphincters sont quelquefois aggravés par des difficultés locomotrices, des problèmes d’orientation, de compréhension ou de démence.

Les premières fuites peuvent survenir à la suite d’une maladie, même bénigne, après une infection urinaire. Des signes d’incontinence apparaissent aussi à la suite d’un deuil ou d’une mauvaise nouvelle. Ils sont parfois dus aux effets secondaires de certains médicaments, à une douleur au niveau du petit bassin, à la présence d’escarres, parfois d’hémorroïdes, d’un fécalome (selle très dure et de taille importante ne pouvant être évacuée normalement)...

Les statistiques gériatriques montrent que l’incontinence est actuellement responsable du quart des placements en institution.

L’incontinence urinaire et fécale peut être aussi la manifestation d’un laisser-aller et traduire pour la personne âgée un « appel » afin d’être touchée, lavée, changée … L’incontinence exprime parfois l’agressivité et devient un moyen pour « obliger » les autres à s’occuper de soi.

Instabilité vésicale

Il s’agit de contractions vésicales anormales qui provoquent des fuites d'urine fréquentes, diurnes ou nocturnes, précédées d'une sensation de besoin impérieux. Plusieurs facteurs favorisent cette instabilité :

  • Des infections urinaires ou vaginales,
  • L’anxiété due à la peur d’arriver trop tard aux toilettes,
  • Des contraintes sociales et professionnelles,
  • La prise de certains médicaments,
  • L’absorption de grandes quantités d’eau pour garder la ligne.

Enurésie

L’énurésie se manifeste par une émission d’urine non maîtrisée de l’enfant. Il s’agit d’un trouble du contrôle des sphincters de la vessie qui survient le plus souvent la nuit. Elle survient chez des enfants à un âge où le contrôle des sphincters est acquis (plus de cinq ans). Il s’agit d’un trouble du contrôle de la vessie qui, par ailleurs, fonctionne normalement.

L’énurésie nocturne peut être :

  • primaire
  • secondaire : signe d'un passage régressif ou d'un élément dépressif, en relation avec un événement : naissance d'un nouvel enfant, départ d'un proche, maladie dans la famille, échec scolaire... Plus rarement, elle peut être un symptôme de diabète de type 1.

Télécharger la brochure

Sur le même thème

Les Infections Sexuellement Transmissibles

Une sexualité épanouie, un atout pour la vie.

Pour que le soleil reste un plaisir

S’enivrer de lumière et de soleil procure souvent un sentiment de satisfaction et de réconfort. S’il est bon de faire le plein de soleil, il[...]

La drépanocytose, maladie génétique la plus fréquente en France et dans le monde

En 2006, une adhérente saisissait la MCAS pour lui parler de la drépanocytose, maladie génétique méconnue. Depuis, la MCAS a décidé de faire un travail[...]

Alimentation des séniors

Mme Corinne CLAIRON, diététicienne à l’hôpital Bretonneau, a animé une conférence le 12 février 2013, dont le titre était « bien manger pour bien vieillir[...]

Retour sur le Tremblement Essentiel et Parkison

Votre mutuelle a organisé en novembre dernier une conférence sur 2 maladies neurologiques : Parkinson et le tremblement essentiel. Le Docteur Bertrand DEGOS, du Département des[...]

Attention aux tiques !

Les belles et longues journées d’été donnent des envies de nature. Si vous optez pour une balade en forêt, ou une course folle dans les[...]

Le Tremblement essentiel

Nous savons tous ce que trembler veut dire, on a tous en effet tremblé de froid un jour. Mais il n’y a pas que le[...]

Comment se protéger des fortes chaleurs !

L'été est bien là et Météo France annonce une vague de chaleur dans les prochains jours. Voici les conseils simples à adopter par tous, mais[...]

Partez de bon pied après une bonne nuit de sommeil !

Le sommeil occupe le 1/3 de notre vie. Il est très important puisqu’il permet au corps de récupérer de la fatigue de la journée et[...]

Vous souhaitez arrêter de fumer

1 million de fumeurs quotidiens sont parvenus à écraser leur dernière cigarette entre 2016 et 2017, selon des chiffres de Santé publique France. Focus sur[...]

Dérouiller ses articulations

Une articulation est faite pour s'en servir ! Voici quelques mouvements à réaliser régulièrement et lentement, dans toute l'amplitude qu'offre l'articulation.

Handisport Ile de France

A chacun son sport, avec la même passion !

Le VIH/sida - Connaître son statut sérologique

Une sexualité épanouie, un atout pour la vie

Rechercher sur le site :