Ateliers Billetterie Théâtre, concerts et sorties festivesVisites et conférencesRencontres et événementsConcours photos Vacances
VisionAuditionOstéopathieDépistage et vaccinationLa santé au travailLa santé des femmesLa santé des enfantsLa santé au quotidien
OptiqueAcoustique
La mutuelle proche de vousExercice de la solidaritéDroits et informations
Accueil > Santé et prévention > La santé des femmes > Le préservatif féminin

Le préservatif féminin

Le préservatif féminin est méconnu. C’est un sujet et un objet encore tabou. On entend souvent : « Les femmes ont déjà la pilule alors pourquoi s’embêter avec ce …. » On ne sait d’ailleurs pas comment le nommer ! On ne le connaît pas et comme toute chose nouvelle, il pose des questions et on le craint. Nous ne sommes pas familiarisés au concept, à la forme et à l’usage. Et pourtant le préservatif féminin comporte de nombreux avantages… Il doit être vu comme un moyen de protection supplémentaire.

« Un drôle de machin ! »

Le préservatif féminin ne ressemble pas au préservatif masculin. Il est plus large, plus long pour mieux épouser les formes du vagin et il a deux anneaux : un anneau qui se place à l’intérieur du vagin et un à l’extérieur.

Mais attention, ce n’est pas un instrument de torture, les anneaux sont souples et ne se sentent pas, ni pour la femme ni pour l’homme.

 

Quels avantages ?

Le confort pour la femme. A certains moments, après une grossesse, pendant un traitement (notamment des traitements anticancéreux), à une période lambda, la femme peut avoir un problème de sécheresse intime. Cela peut perturber les relations sexuelles, les rendre douloureuses voire impossibles.

Le préservatif féminin est, dans ces situations, un atout essentiel. Il est extrêmement lubrifié, ce qui permet d’éviter les irritations.

Le confort pour l’homme. L’homme se sent en général moins compressé et a une liberté de mouvement plus grande au grand plaisir de certaines femmes !

L’hypoallergénie. Contrairement au préservatif masculin qui est en latex et peut provoquer des allergies, le préservatif féminin est soit en polyuréthane soit en nitrile, ces deux matières sont hypoallergéniques.

La résistance. Le préservatif féminin est plus résistant d’environ 40 % par rapport au préservatif masculin en latex. Il y a donc moins de risque de déchirure.

Plus pratique. Il peut se mettre plusieurs heures avant le rapport sexuel ou juste avant, ce qui permet de ne pas interrompre les préliminaires.

 

Quels faux inconvénients ?

On entend souvent :

« Ce n’est pas esthétique », « ce n’est pas sexy », « ce n’est pas glamour »… Oui peut-être, mais le préservatif masculin n’est pas plus sexy ! Parlez-en avec votre partenaire pour enlever toute gêne. Au début, ça peut être un jeu, une expérience nouvelle…

« Ça fait du bruit ! » Soit ! Il peut y avoir de légers bruits de frottement mais il ne faut pas se laisser perturber et si cela vous gêne, soyez plus expressive ! En plus, il est conseillé de mettre le préservatif avant les rapports sexuels pour qu’il puisse se mettre à la température du corps et épouse bien les parois du vagin, ce qui évite les bruits.

« C’est difficile à mettre » Au début ce n’est pas évident car le préservatif féminin est très lubrifié, mais avec un peu de pratique, ce n’est pas plus compliqué que de mettre un tampon. N’oubliez pas que la plupart des garçons s’entrainent à mettre un préservatif longtemps avant leur premier rapport sexuel.

Il n’y a pas de honte à devoir s’entrainer. Cela permet d’être plus à l’aise avec son corps et le préservatif.

 

Petits conseils

Parlez-en avec votre partenaire. Essayez-le au moins une fois et peut-être que vous ne pourrez plus vous en passer ! C’est à vous de choisir !

Rechercher sur le site :